dtezapsidou

dtezapsidou

Page 1 sur 7

Après avoir été un modeste auteur dramatique, Paul Javal est devenu un scénariste à succès qui vit heureux avec sa femme Camille. Il écrit le scénario d'un film sur L’Odyssée qui doit être réalisé par Fritz Lang et produit par l'américain Jeremy Prokosh. Tandis que le premier veut tourner une œuvre psychologique, le second souhaite réaliser un film épique. Quant à Paul, davantage préoccupé par les problèmes financiers, il flatte l'un et l'autre, favorisant même le flirt que Jeremy ébauche avec Camille.

L'été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d'un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

Suzanne a quinze ans et vit la vie d'une jeune fille de quinze ans. Elle s'est fait un cercle d'amies, lycéennes comme elle, issues d'un même milieu familial : artisans et commerçants. Des parents qui travaillent dur, et laissent leurs enfants livrés à eux-mêmes toute la journée. Elles ne sont pas seulement complices de leurs flirts et de leurs histoires, mais recréent entre elles ce qu'elles n'ont pas : une famille attentive. Après avoir abandonné ses études, Suzanne décide un jour de les reprendre, et va s'enfermer en pension pour passer son bac. Elle ne voit plus ses amies, et rencontre Jacques. Pour la première fois, elle parle. De la mort de son père, de son chagrin, de sa mère hystérique et de son frère qui la bat. Pour la première fois, elle aime. Et grâce à Jacques, elle sort peu à peu, en douceur, de l'enfance.

La Troisième Guerre mondiale a envahi tout l'espace terrestre. La radioactivité se répand. Seule la fuite dans le temps, passé ou futur, constitue une issue. Les savants se mettent au travail dans les camps de concentration souterrains. Le héros connaîtra, avant sa fin dramatique, une histoire d'amour avec une femme vivant dans un autre espace temporel.

Mouchette, une adolescente taciturne dont le père est alcoolique et la mère gravement malade, vit dans la solitude. Un soir d’orage, alors qu’elle rentre de l’école, elle s’égare dans la forêt. Elle accepte l’hospitalité d’un braconnier, Arsène, qui abuse d’elle. En rentrant chez elle, Mouchette assiste à la mort de sa mère, sans avoir le temps de se confier à elle…

Balthazar c'est le "pâtira", le souffre-douleur ; chacun de ses maîtres incarne un vice de l'humanité : et par chacun de ses maîtres, Balthazar souffrira d'une souffrance différente. Ce qu'il pense, nul ne le sait. Mais il a l'œil d'un juge. Sa vie sereine s'oppose à celle des hommes, tumultueuse. Il finit par mourir, car il porte leur péché : l'or dont l'ont chargé des contrebandiers en route vers la frontière espagnole.

Page 1 sur 7